CRIQUETOT-L’ESNEVAL. La municipalité, les sapeurs-pompiers et les musiciens ont célébré la Sainte-Barbe et la Sainte-Cécile.


Le Côte d'Albâtre
Le Côte d'Albâtre
Le Côte d'Albâtre
Le Côte d'Albâtre
Le Côte d'Albâtre


Samedi, comme il est de tradition, la commune, les sapeurs-pompiers et la société musicale ont fêté la Sainte-Barbe et la Sainte-Cécile. La cérémonie a débuté au centre de secours en présence du Docteur Bertrand Lefrançois, Patrick Dumoulin président de l’amicale des maires, des élus du canton, représentants de la gendarmerie… La Sainte-Barbe est l’occasion de rendre hommage aux soldats du feu qui ont disparu c’est aussi l’occasion de mettre à l’honneur les sapeurs-pompiers qui se sont distingués au cours de l’année.

 

Après la levée des couleurs, le capitaine Gilbert Milan, chef du centre de Criquetot-l’Esneval, le commandant Didier Gondé, représentant le directeur départemental du Service d’Incendie et de Secours de la Seine-Maritime, Charles Revet sénateur, Florence Durande et Jean-Louis Rousselin, conseillers départementaux, le maire Alain Fleuret ont effectué le passage en revue des troupes. Puis il a été procédé à la remise des galons par le maire Alain Fleuret et le Commandant Didier Gondé au caporal Anthony Millet, promu au grade de caporal chef. Par arrêté du Président du conseil d’administration du SDIS 76; le caporal-chef David Rat, le sergent Nicolas Dodelin, le sergent-chef Sébastien Banville et le sergent-chef Thomas Bloquel ont été décoré de la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers, échelon bronze, pour dix années de service. La cérémonie s’est poursuivie devant le monument aux morts où deux gerbes ont été déposées. Après la célébration de l’office religieux par le père Didier Roquigny, l’assemblée s’est retrouvé à la mairie. Après avoir exprimé son plaisir d’honorer les deux patronnes, toutes deux martyrs légendaires et indissociables, le maire Alain Fleuret a souligné qu’il était fort agréable et valorisant de mettre en exergue les personnes, qui à leur manière, s’investissent dans la durée à la vie associative de la localité. « Ce qui donne une pleine réalité à une tradition, c’est de toujours être vécue avec la même force, la même ferveur chaque année ». L’édile a souligné également que les différents évènements récents nous rappelaient que le métier des sapeurs-pompiers était à la fois indispensable, difficile et dangereux. « Les sapeurs-pompiers sont les soldats infatigables de l’urgence, de toutes les catastrophes humaines et naturelles qui nous accablent. Le métier nécessite vigilance, diligence, rigueur, solidarité, sacrifice et dévouement. Ce métier est un témoignage des valeurs profondes de notre société » Il a poursuivi en disant qu’il fallait faire attention de ne pas décourager nos volontaires qui jouent un rôle essentiel dans le dispositif de sécurité civile. « Ils forment l’ossature principale des secours et accomplissent leur mission en marge de leur profession et de leur vie familiale ».

Puis l’élu a poursuivi sur la Sainte-Cécile, fête qui célèbre également la fierté d’appartenir à une grande famille solidaire, celles des musiciens de toute origine, une famille où l’on apprend ensemble à relever des défis et à se respecter. L’année prochaine sera l’occasion de fêter le 140ème anniversaire de la Société Musicale. Le maire a remercié chaleureusement chacune et chacun des musiciens pour leur investissement personnel au sein de l’Harmonie. L’occasion de réitérer à Nicolas Guérout, nouveau président de la Société Musicale depuis janvier 2018, tous ses vœux les plus forts de réussite et de le remercier d’avoir accepté de prendre encore plus sur son temps personnel pour assumer cette nouvelle fonction. Il a également remercié Pierre Guérout qui a souhaité passer la main de vice-président, tâche qu’il a assumé plusieurs années avec assiduité et intérêt. Puis il a adressé un grand merci à Christian Robert qui a assumé pendant vingt ans la présidence de la Société Musicale. « Je voudrais souligner tout le travail mené au long de ces deux décennies, travail qui a demandé de la disponibilité, de l’exigence, de la patience, de la responsabilité et aussi de la fermeté. Je t’encourage de poursuivre ton action comme le bel exemple que nous connaissons tous en la personne de Jacques Loisel, 67ème année au sein de la société musicale dont 18 ans comme chef de musique ». Avant d’inviter chacun à partager le verre de l’amitié, Alain Fleuret a remis la médaille de la commune, médaille personnalisée à Christian Robert en le remerciant chaleureusement pour son immense implication dans la vie associative criquetotaise sans oublier d’y associer son épouse Anne-Marie.

Le Côte d’Albâtre

Share

Source: New feed