CRIQUETOT-L’ESNEVAL. La commune a célébré le 230e anniversaire de la prise de la Bastille.

Dimanche, la commune a célébré avec ferveur la fête nationale de la République Française. Après s’être rassemblé devant la mairie, accompagné par l’harmonie de Criquetot, le cortège composé du maire Alain Fleuret, de Bertrand Lefrançois, conseiller départemental suppléant, du capitaine Gilbert Milan, de membres du conseil municipal, gendarmes, des sapeurs-pompiers, anciens combattants, porte-drapeaux et de criquetotaises et criquetotais, s’est rendu au monument aux morts pour se recueillir et déposer une gerbe.

 

 

La cérémonie s’est poursuivie dans le jardin communal où selon la tradition, les sapeurs-pompiers ont présenté aux élus et à la population, leur matériel. Lors de son discours, le maire a rappelé que ce 14 juillet marquait le 230e anniversaire de la prise de la Bastille, soulignant qu’en prenant la Bastille, les insurgés sont devenus des révolutionnaires, au sens le plus noble du terme, car sur les décombres d’un passé de contraintes, ils ont construit un avenir dont les promesses ont été gravées dans le marbre de la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen « Liberté, Egalité, Fraternité »; « Liberté, comme des citoyens libres d’agir dans le respect plein et entier de la liberté des autres, Egalité, comme des citoyens égaux en droits mais aussi en devoirs, Fraternité comme des citoyens fraternels car se reconnaissant mutuellement solidaires et redevables. L’élu a poursuivi sur ce jour qui était la fête des trois couleurs qui font le drapeau de la France. « Ces trois couleurs dans lesquelles chaque français a pu se retrouver notamment au travers de la coupe du monde ». Le maire a salué la qualité de l’exposition du matériel et a remercié les sapeurs-pompiers pour leur engagement sans limite de civisme, de professionnalisme, servi avec une mobilisation permanente pour la sécurité de tous. « Le 14 juillet, c’est aussi le plaisir et l’honneur de remettre à deux récipiendaires, la médaille du travail. En vous décernant cette médaille, c’est notre République, c’est la France qui vous félicite pour toutes vos années d’activités salariées. Cette distinction est l’occasion de mesurer combien le travail est un composant important dans l’épanouissement de la vie de chacune et de chacun. Cette médaille symbolise aussi la valeur sociale, culturelle et morale que le travail possède ». Ont été mis à l’honneur : Mme Pascale Thoumire, référente sociale d’information et d’orientation à la CAF, médaille d’or pour trente-cinq années de service et M. Jean-Louis Leblond, ouvrier chez Renault Sandouville, médaille de vermeil pour trente ans de service. La cérémonie s’est terminée par le verre de l’amitié.

Le Côte d’Albâtre

Share

Source: New feed