CRIQUETOT-L’ESNEVAL. La Société Musicale a fêté son 140è anniversaire devant une salle comble.

Dimanche, non seulement c’était le premier évènement qui se déroulait dans la salle des fêtes fraîchement inaugurée mais c’était un évènement exceptionnel, le 140e anniversaire de la Société Musicale. Si les concerts de la Société Musicale fédèrent toujours un très nombreux public, là le record a été largement battu. C’est devant une salle archi comble que les musiciens se sont produits. Difficile, voire impossible pour les retardataires de se faufiler dans la salle.

 

 

Un anniversaire fêté avec maestria par un orchestre composé de plusieurs générations de musiciens réunis en ce jour pour rendre hommage à cent quarante ans d’histoire musicale, de passion. A cette occasion, d’anciens chefs de musique étaient au rendez-vous. Et comme le soulignait le maire, Alain Fleuret « On a beau connaître la musique des anniversaires et jouer parfois les blasés, ce n’est pas sans un brin de nostalgie et beaucoup d’émotion que nous sommes tous réunis aujourd’hui pour fêter les 140 ans de la Société Musicale. Evoquer l’harmonie, c’est pour moi comme pour beaucoup de criquetotais, faire référence à de nombreux souvenirs ». L’édile a poursuivi en évoquant les grandes lignes de son histoire. « Créée en mars 1879, la Société Musicale a traversé le temps et les turbulences de l’histoire. Que de chemin parcouru, rythmé par la musique, avec des noms qui résonnent en mémoire comme Julien, Baudu, Fatras, Burel, Ouf, Langlois, Martin, Baudry, Hiver, Guédon, Décultot, Fontaine, Thierry, Loisel et Robert ». Après avoir rappelé les grands moments, l’école de musique qui permet d’initier des jeunes dans une éducation musicale efficace et professionnelle, l’édile a assuré que la municipalité poursuivrait ses efforts pour soutenir la société musicale, comme elle a su le faire jusqu’à présent. « Il est fort agréable, sympathique et confortable, pour une collectivité, de compter parmi ses associations, une société musicale motivée, jeune qui rehausse, avec une qualité exemplaire, toutes les manifestations patriotiques, culturelles et festives. Je remercie toutes et tous de votre travail important, régulier, marqué de rigueur, de fermeté pour parvenir à une résultat parfait. Je félicite les différents récipiendaires qui se verront remettre une médaille ou une distinction en reconnaissance de leur investissement au sein de la société musicale ». Le concert s’est ouvert sur une œuvre de Satoshi Yagisawa « Festive Overture ». Avec maestria, les musiciens ont interprété un répertoire varié, emmenant l’auditoire dans des œuvres de grands compositeurs, Puccini, Marcel Chapuis, Jan de Hann, Jacob de Hann, Michaël Brown, Willy Hautvast, Richard Saucedo. Un bouquet musical qui a enchanté le public tout au long du concert et qui s’est achevé sur une note pleine de gaîté, d’allant avec « Around the whiskey Jar » d’Ivans Boumans, un meddley d’airs traditionnels irlandais. A l’issue, la salle a salué longuement les musiciens par un tonnerre d’applaudissements.

Le Côte d’Albâtre

Share

Source: New feed2